Vacqueyras

82 domaines produisent 45620 hectolitres de vin sur une superficie de 1412 hectares avec un rendement moyen de 32 hl/ha. Le climat est méditerranéen

La colonisation romaine a permis le développement de la culture de la vigne en Vallée du Rhône, elle s’est notamment étendue autour d’Orange au 2ième et 1er siècle avant notre ère. Néanmoins, les premières traces écrites relatives à la culture de la vigne à dans ce village du Rhône méridional au pied des dentelles de Montmirail datent du Moyen-Age. 

En 1414, le premier cadastre du Comtat Venaissin – petite enclave indépendante – indique la présence de vigne sur le village. Les premières mentions de taxes prélevées sur les récoltes de raisins et de vins à Vacqueyras datent de 1448. Les vignobles du Comtat Venaissin dont celui de Vacqueyras, sont rattachés à la France en 1791. Plus tard, il fera partie du département du Vaucluse.

La commune de Vacqueyras a subi toutes les étapes avant d’obtenir son appellation d'origine contrôlée. De Côtes du Rhône (1937) à Côtes du Rhône Villages (1955), ce n’est qu’en 1990 que la commune bénéficie de son aire d’appellation. Les règles de production sont assez strictes!

Le climat subit l’influence méditerranéen et il bénéficie d’un atout exceptionnel: Le mistral assainit le vignoble. Il préserve les vignes de nombre de maladies cryptogamiques et les débarrasse d’insectes parasites. La saisonnalité des pluies est très marquée. Les températures sont très chaudes pendant l’été.

Le terroir servant pour cet A.O.C. est composé de sols alluvionnaires et terrasses glaciaires du Riss. Les sols sont sablo-argileux, avec des bancs de galets roulés sur les terrasses de l’Ouvèze. Le grenache noir - cépage dominant dans les vacqueyras rouge - profite bien de ce terroir, tout comme syrah et mourvèdre. Les vins blancs sont majoritairement composés de grenache blanc.