Saint-Estèphe

58 domaines produisent 6,5 Mio hectolitres de vin sur une superficie de 1250 hectares avec un rendement moyen de 50 hl/ha. Le climat est oceanique tempéré

Saint-Estèphe est l'appellation communale la plus septentrionale du Haut-Médoc, sur la rive gauche du vignoble bordelais. Elle est limitrophe à Pauillac au Sud.

La vigne était déjà plantée sur le territoire de Saint-Estèphe à l'époque romaine. Henri IV ayant fait venir des ingénieurs des Pays-Bas, le drainage des terres marécageuses a permis d'agrandir la surface de l'appellation.

Le drainage a permis de mettre à jour un terroir fort complexe, composé de graves arrachées aux lointaines montagnes par un fleuve torrentiel il y a des millénaires, comme par des sables et des argiles en proportion variable d'un endroit à l'autre de l'appellation. Cette diversité géologique explique les nuances de coloris des sols et du paysage.

L'ancrage profond de leurs racines, permet une résistance des vignes au stress hydrique dans les années de forte sécheresse.

La qualité des terroirs se reflète dans les vins classés en 1855. Avec Château Montrose et Château Cos d'Estournel sont les plus prestigieux crus classés mais d'autres tels Calon Ségur, Haut-Marbuzet ou Château de Pez contribuent aussi à la notoriété de la commune.

Le cahier de charges de l'appellation n'autorise que la production de vin rouge. En général, ces vins sont assemblés, les cépages majeurs étant le cabernet sauvignon, le merlot, le petit verdot et le cabernet franc.

Le cabernet sauvignon prend ses racines dans les sols plus graveleux. Il apporte complexité et structure tanique au vin. Le merlot est plus adapté aux sols argilo-graveleux. Il est responsable pour le côté fruité et plus moelleux du vin. Le petit verdot confère couleur et vivacité au vin. Enfin, le cabernet franc est plus exigeant et apporte une touche parfois florale au vin.

Au final, on peut décrire le vin de Saint-Estèphe comme un vin possédant une très grande puissance tannique qui lui offre une aptitude exceptionnelle au vieillissement. Ce qui ne l’empêche pas d’être apprécié dans sa jeunesse tant ses tanins racés et élégants le définissent dans une structure harmonieuse et savoureuse.