Château de Lascaux

Jean-Benoît Cavalier
Château de Lascaux
34270 Vacquières
France

Nous sommes à Vacquières, dans le département du Hérault, à 30 kilomètres à vol d'oiseau au Nord de Montpellier. Le Chateau de Lascaux est en plein coeur du terroir du Pic Saint Loup, une appellation du Languedoc.

Le vignoble du Château de Lascaux est la propriété de la famille Cavalier. D’une vingtaine d’hectares en 1984, date à laquelle Jean-Benoît Cavalier en a pris les destinées, il s’étend aujourd’hui sur près de 85 hectares de vignes entourés par 300 hectares de garrigue.

Les cépages languedociens sont bien représentées au domaine: Grenache Noir, Syrah, Grenache Blanc, Viognier, Roussanne, Marsanne, .... signent présent. Nous y trouvons aussi quelques cépages moins courants dans la région comme le Sauvignon Blanc et le Cabernet.

Le vignoble est entièrement intégré au milieu naturel riche d’une diversité biologique incroyable lui assurant protection et diversité d’expression. Tout cela donne la qualité et l’originalité qui font et ont toujours fait la notoriété du Château de Lascaux et qui l’ont propulsé au rang de référence incontournable du Pic Saint Loup et du Languedoc.

Jean-Benoît représente la cinquième génération et donc le vigneron est guidé par l’expérience. Le travail de la vigne le passionne et fait l’essence même de son savoir faire: le labour, la taille courte, le palissage minutieux.

Après tout ce travail, faire du vin est affaire d’attention, de rigueur et d’intuition. La dégustation du grain de raisin et la détermination de la date de récolte sont des savoir-faires difficiles à faire partager. Ne mettre dans les cuves que du fruit sans feuille ni pétiole ni rafle est une exigence. Pour cela, le tri est nécessaire.

La maîtrise des températures lors de la vinification doit être complète, le suivi quotidien, l’extraction délicate et la macération longue. Un grand soin est porté à l’élevage, jamais moins d’un an, en cuve ou en barrique, dans un chai séculaire où la température et l’hygrométrie sont surveillées scrupuleusement.

D'une agriculture biologique, le domaine est passé vers la culture en biodynamie. Pratiquée depuis 3 ans maintenant, elle n’a fait que formaliser les pratiques et aspirations du domaine. Enfin, le nouveau chai ouvert en 2015 est entièrement imprégné par les pratiques de la biodynamie.